ICAR 2018 Chamonix | Commission Internationale du Secours Alpin
chargement


Comité d’organisation 


Le « Groupe France » du secours en Montagne assure l’organisation du congrès avec des représentants de l’ENSA, de l’ANENA, de la Chamoniarde, de la FFME, et du Groupe Secours en Montagne rassemblant les médecins et secouristes en montagne de la gendarmerie (PGHM), de la police (CRS), des sapeurs-pompiers (GMSP), des équipages d’hélicoptères de la gendarmerie et de la sécurité civile. 


ENSM

École Nationale des Sports de Montagne

Créée en 2010 et placée sous tutelle du Ministère des Sports , elle est l'opérateur unique pour la formation des professionnels de la filière montagne : ski alpin et nordique, pisteur-secouristes, alpinisme, moyenne montagne, vol libre et entraînement du haut-niveau nordique. C'est un établissement au cœur des sports de montagne qui regroupe 2 sites historiques et uniques : l’École Nationale de Ski et d'Alpinisme (ENSA) à Chamonix, créée en 1945, et le Centre National de Ski Nordique et de Moyenne Montagne (CNSNM) à Prémanon.

Les principales missions de l'ENSM sont la formation des professionnels de la filière montagne, la diffusion des méthodes d'enseignement, l'entraînement et le suivi socio-professionnel des sportifs de haut-niveau, la recherche, l'expertise, la ressource documentaire et les relations internationales. 


En savoir +

ensm

ANENA

anena

Association Nationale pour l’Étude de la Neige et des Avalanches

Créée en 1976, l’ANENA a pour objectif de faire progresser la sécurité liée à la neige et aux avalanches par la prévention des risques.

Association reconnue d’utilité publique depuis 1976, l'ANENA compte aujourd’hui près de 1000 membres, personnes physiques ou organismes, publics ou privés, dont 150 étrangers, intéressés par les problèmes posés par les avalanches. L’ANENA s’est fixée trois missions prioritaires : former et recycler les professionnels de terrain, dont la sécurité dans le domaine des avalanches est le métier ou dont l’environnement professionnel se situe en milieu enneigé ; former les pratiquants, l’ANENA propose des formations de tous niveaux, de la découverte jusqu’à l’autonomie, pour la sécurité avalanche ; Informer et sensibiliser le grand public - en réalisant ses propres supports de documentation et de communication : Conférences, événements, sites Internet , documents pédagogiques, revue trimestrielle « Neige et Avalanches ».


En savoir +

LA CHAMONIARDE

Société de Prévention et de Secours en Montagne

La Chamoniarde contribue au développement de la sécurité en montagne en faisant partager les compétences et expériences de chacun.

L'association regroupe l'ensemble des acteurs du secours en montagne dans le Massif du Mont-Blanc. Elle s'implique au quotidien dans la sensibilisation et la prévention des risques liés aux pratiques via l'Office de Haute Montagne, le Pôle Montagne Risk et par la formation des pratiquants sur le terrain. Société de secours hors norme et historique, elle gère le réseau radio opérationnel de secours en montagne S.A.M.B, elle met en place des exercices de secours grandeur nature ou transfrontaliers avec le PGHM de Chamonix et elle développe avec ce dernier de nouveaux matériels et procédures de secours. Les secouristes de La Chamoniarde, membres bénévoles et professionnels de la montagne (guides, pisteurs secouristes), sont également amenés à être appelés en renfort en cas de besoin et assurent des postes de secours sur des événements en montagne.


En savoir +

précédente

suivante

chamoniarde

PGHM

PGHM

Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne 

Implanté depuis 1958 au pied du massif du Mont-Blanc, le Peloton de gendarmerie de Haute Montagne de Chamonix a été le précurseur d’un réseau d’unités de la Gendarmerie Nationale spécialisées dans le secours en montagne qui compte aujourd’hui 20 pelotons couvrant l’ensemble des massifs montagneux français.

Les missions du PGHM sont multiples. Il centralise les alertes, organise les liaisons opérationnelles, effectue les secours et diligente les enquêtes relatives aux accidents de montagne. Acteur incontournable, il participe aux diverses commissions de sécurité, contrôle le respect des réglementations et réalise des expertises à l’occasion d’enquêtes liées à la pratique de la montagne. Il joue par ailleurs un rôle essentiel pour la prévention, notamment dans le massif du Mont-Blanc avec La Chamoniarde. Depuis 1958, le PGHM de Haute-Savoie a effectué plus de 39 200 interventions. Le PGHM de Chamonix en effectue environ 850 par an sur le seul massif du Mont Blanc.


En savoir +

CRS

CRS du secours en montagne

Les CRS se spécialisent en montagne après la 2de guerre mondiale, en surveillant les frontières des Alpes et des Pyrénées. Sur place, ils participent aux caravanes de secours constituées lors d’accidents en montagne et se joignent aux associations, comme la Chamoniarde. Dès 1955 ils créent un centre de formation, le CNEAS, et en 1958 sont désignés, avec la gendarmerie, pour assurer le service public de secours en montagne.
Actuellement, ils sont 190 policiers (dont 2 femmes, 70 guides de haute montagne, 68 chefs d’opération), répartis entre les CRS Alpes (Grenoble, Albertville, Briançon, Nice) et Pyrénées (Lannemezan, Perpignan). En 2017, ils ont porté secours à 2400 personnes en montagne, effectuant également les enquêtes judiciaires. À Chamonix, le CNEAS assure leur formation complète, ainsi que celles des partenaires : chiens d’avalanche gendarmerie et sécurité civile, médecins du secours en montagne, services anti-terroristes pour l’intervention de police en hauteur (RAID, BRI, etc).


En savoir +

CRS

GMSP

SDIS74 GMSP

Groupe de Secours en Montagne des Sapeurs-Pompiers

Le Groupe de secours en montagne des sapeurs-pompiers (GMSP) est un groupe spécialisé du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de la Haute-Savoie, en charge des missions de secours en montagne dans l’ensemble des massifs montagneux ainsi que dans toutes les zones d’accès difficile du département et en renfort dans le massif du Mont-Blanc.
Il est composé de sapeurs-pompiers professionnels et volontaires, la plupart professionnel de la montagne (guide de haute-montagne, pisteur-secouriste...) Le GMSP dispose également de médecins spécialisés dans la prise en charge médicale en montagne et de maîtres-chiens d’avalanche. En mixité avec le Peloton de Gendarmerie de Haute-Montagne, il assure ses permanences de secours aux bases de la sécurité civile d’Annecy et de la gendarmerie à Chamonix. Il participe également aux missions de prévention en collaboration avec les autres partenaires du secours en montagne, les fédérations de sports de montagne ou de vol libre.


SDIS74 pompiers

Forces Aériennes de la Gendarmerie

Commandement des Forces Aériennes de la Gendarmerie Nationale – Section Aérienne de Chamonix Mont-Blanc

Depuis 60 ans, pour accomplir les missions de sauvetage, d’assistance aux personnes et de sécurité publique, le Commandement des Forces Aériennes de la Gendarmerie nationale forme et affecte des pilotes et des mécaniciens de bord en montagne.

Les équipages ont satisfait aux critères de sélections et à des formations exigeantes délivrées au Centre de Vol en Montagne Gendarmerie à Briançon. Ainsi, depuis 1958, dans les Alpes du Nord à partir des bases de Lyon, Megève, Chamonix et Modane, pilotes et mécaniciens se sont succédé aux commandes des hélicoptères Alouette II, alouette III et maintenant EC 145 afin d’assurer les missions de secours en montagne.

Depuis 1999, les équipages EC 145 de la section aérienne gendarmerie de Chamonix ont secouru 14 740 personnes. En alerte permanente (H24), ils répondent de jour et de nuit à toutes les missions de secours, de police administrative et de police judiciaire.


En savoir +

Forces Aériennes de la Gendarmerie

Sécurité civile

Sécurité Civile

Hélicoptères de la Sécurité Civile

Le 19 juin 1957 un arrêté du Ministère de l’Intérieur crée officiellement le Groupement d’Hélicoptères de la Sécurité Civile. Ses missions sont alors de deux ordres : le secours aux personnes et celles pouvant intéresser d’autres services du ministère. Le groupement s’équipe alors de deux Bell 47 G2 et deux bases sont aussitôt expérimentées : l’une à Grenoble, installée le 15 juillet 1956, pour le secours en montagne, l’autre à Lorient, le 25 novembre de la même année, pour les interventions sur les îles et le secours en mer. En 1962 l’Alouette II voit arriver sa grande sœur, l’Alouette III (un appareil spécialement conçu pour les missions de sauvetage en montagne). Depuis 2006 toutes les bases sont opérationnelles sur BK 117 C2 (EC 145). Le Groupement Hélicoptères de la Sécurité Civile, représente 23 bases opérationnelles dont 3 en outre-mer, auxquelles il faut ajouter un échelon central de direction nationale des moyens aériens à Nîmes. Chaque année, les hélicoptères de la Sécurité Civile portent secours à plus de 15 000 personnes (tous territoires confondus).


En savoir +

ANMSM

L’Association Nationale des Médecins et Sauveteurs en Montagne

Organisme de formation agréé, l’ANMSM est devenue un trait d’union entre tous les acteurs du secours en montagne de France. Au travers de partenariats avec les écoles de formations et les universités, ses actions s’adressent à un public de professionnels du secours et de la montagne (médecins, secouristes, guides de haute montagne) : diplôme Inter Universitaire de Médecine d’Urgence en Montagne, formations continues, certification professionnelle, et depuis quelques années des sessions d’entraînement par la simulation haute-fidélité en milieu haute montagne. L’ANMSM organise tous les 4 ans un congrès réunissant tous les corps de métiers et tous les organismes du secours en montagne autour des thématiques d’actualité. Elle a coordonné le référentiel national d’aide à la médicalisation pour les secouristes. Elle participe activement à la commission médicale de l’ICAR, pour l’élaboration de recommandations sur la prise en charge des victimes d’avalanches, des hypothermies accidentelles, des accidents de canyon, et pour la réponse aux évènements multi victimes en montagne.

En savoir +<img src="/images/files/logo_ensm.png" alt="ensm" class="logocom">

ANMSM

FFME - ADSSM74

ADSSM74

Fédération Française de Montagne et d'Escalade / Association Départementale des Sociétés de Secours en Montagne de la Haute Savoie

L’ADSSM74 regroupe depuis 1991 les sociétés locales de secours en montagne. Elle les représente, coordonne leurs actions, et est leur interlocuteur auprès des pouvoirs publics : Préfecture, Services d’Incendie et de Secours, Gendarmerie, Sécurité Civile. Avec plus de 400 secouristes bénévoles, répartis sur l’ensemble du département et prêts à renforcer chaque fois qu’il le faut les secouristes des services publics, elle reste, aujourd’hui en Haute-Savoie, en nombre, la première force dédiée au Secours en Montagne. Professionnels, guides, moniteurs de ski, accompagnateurs ou pratiquants, tous montagnards, femmes et hommes de terrain et travaillant sur un secteur qu’ils connaissent parfaitement, ils restent une force indispensable chaque fois qu'il faut intervenir rapidement et que le terrain ou les conditions météorologiques imposent une approche terrestre ou à ski des victimes.

En savoir +